Motifs de consultation
arabesques


** En Préventif pour son cheval

D’une manière générale, il est recommandé de faire pratiquer un check up ostéopathique au moins un fois par an.
La consultation permet alors de corriger toutes les tensions musculaires et les blocages articulaires induits par le travail ou par des glissades/chutes, pouvant s’avérer douloureux avec le temps.
Elle permet au cheval de garder son potentiel santé au meilleur niveau et de pouvoir s’adapter au mieux aux aléas traumatiques.


Le check up peut être réalisé :

  • Avant la remise au pré ou en préparation à la retraite;
  • Avant une grande échéance ;
  • Après la saison de concours ;
  • Après un évènement stressant (long transport par exemple) ;
  • Après un poulinage ;
  • Pour améliorer la récupération musculaire après effort ;
  • Suite à une baisse anormale des performances sportives ;
  • En préparation d’une reprise d’activité suite à une période d’arrêt (blessure par exemple) ;
  • Lors d’un changement de discipline.
Description : pansement.jpg Description : horse trailer.jpg Description : pouliniere.jpg Description : cheval pre.jpg


Description : dressage.jpg Description : chute cheval sur le ventre.jpg Description : spin.jpg

 

 

** En curatif pour son cheval

Le cheval exprime sa douleur à travers divers signes et attitudes corporels.

Soyez attentifs !

Certains peuvent vous montrer un inconfort, une gêne ou une douleur :

Au sol :

  • Sensibilité inhabituelle lors du toucher ou du brossage ;
  • Refus du mors ou de la selle ;
  • Essaie de mordre ou de botter lors du sanglage ;
  • Ne donne pas un des ses membres lors du curage des pieds / le maréchal a toujours des difficultés avec le même membre lors du ferrage.

En selle :

  • Inconfort ou refus du poids du cavalier ;
  • Meilleure locomotion en liberté, dégradée avec le travail en selle ;
  • Refus de certaines allures ;
  • Refus de sauter, dérobade, saut de biais ;
  • Transitions difficiles ;
  • Refus de se placer, « dur dans la bouche » ;
  • S’encapuchonne ou monte la tête fortement ;
  • Difficultés d’incurvation ;
  • Difficultés sur un cercle ;
  • Position anormale de la tête ou de la queue ;
  • Garde toujours la tête du même côté ;
  • Se traverse, n’est pas droit, est sur 2 pistes ;
  • Difficultés ou refus d’engagement  des postérieurs sous la masse;
  • Se désunit au galop ou part à chaque fois sur le mauvais pied ;
  • Traine un membre en pince ;
  • Trébuche souvent du même membre ;
  • Non utilisation de son dos ou dos trop creux (avec tête en l’air) ;
  • Travaille trop sur les épaules et ne tient plus son garrot ;
  • Engorgement des membres ;
  • Déviation de la queue et/ou fouaille beaucoup ;
  • Locomotion asymétrique à une main par rapport à l’autre.

Certaines boiteries peuvent être traitées en ostéopathie.

L’avis du vétérinaire et du maréchal sont aussi très important en parallèle de la prise en charge ostéopathique.


Les lendemains de concours où le cheval présente des douleurs et courbatures peuvent être améliorés par ostéopathie.

A la suite de traumatismes :

  • Chute ou glissade du cheval ;
  • Panache au dessus d’un obstacle,
  • Après avoir tiré au renard ;
  • Choc sur la tête après s’être cabré ;
  • Tendinite, claquage, entorse, fracture ;
  • Immobilisation prolongée.

A la suite de pathologies :

  • Déséquilibre mécanique et énergétique suite à une fourbure ;
  • Blocages vertébraux et tissulaires suite aux pathologies respiratoires (emphysème par exemple) ;
  • Dysfonctions mécaniques des lombaires ou du bassin suite à une castration ;
  • Dysfonctions mécaniques vertébrales suite à une colique ;
  • Douleurs suite à des diarrhées chroniques ou à des troubles ovariens ;
  • Troubles viscéraux suite à des blocages mécaniques ;
  • Compensations à distance suite à une entorse, fracture… (par exemple : apparition à la remise au travail d’une tendinite à un antérieur suite à une entorse du jarret).

Selon son mode de vie :

Au pré, le cheval peut glisser, tomber, ruer ou s’amuser trop violemment avec ses congénères et se bloquer.
Au box, le cheval peut se coincer en se roulant et se bloquer.
Si le cheval tique, il peut s’engendrer des blocages vertébraux et même des mâchoires.



Selon l’âge :

  • Pour les chevaux exploités fortement dès leur plus jeune âge, en pleine croissance ;
  • Pour les poulains suite aux chutes en jouant, pour leur assurer une bonne croissance, pour corriger les compensations suite à de mauvais aplombs ;
  • Pour les poulinières (suite de mise-bas, troubles de la fertilité et problème de chaleur) ;
  • Pour les chevaux adultes selon leurs disciplines et selon les aléas de leurs parcours ;
  • Pour les vieux chevaux afin de diminuer la perte de souplesse liée à l’arthrose (décontraction des muscles, réduction des raideurs, amélioration du fonctionnement des organes internes).

Composante environnementale de certains problèmes récurrents
(tels que les boiteries d’épaules, dorsalgies, lombalgies ou sciatiques)

  • Mauvaise qualité du sol ;
  • Matériel non adapté ;
  • Rythme des ferrures ou parage à modifier ;
  • Problèmes mécaniques du cavalier amenant le cheval à les compenser ;
  • Plan d’entraînement incorrect (pas assez de phases de récupération par exemple) ;
  • Situation de stress récurrente amenant le cheval à se bloquer (la modification du tonus musculaire, de la respiration, du rythme cardiaque peuvent engendrer des dysfonctions mécaniques vertébrales et costales).

 

Chaque cheval est différent et votre ostéopathe est là pour l’aider à retrouver un bien être et confort, ce qui pourra optimiser ses performances.
Chaque cavalier, propriétaire, entraîneur et écurie est différente et votre ostéopathe est là pour vous répondre à toutes vos interrogations concernant votre matériel et la gymnastique de votre cheval.

 

L’ostéopathe équin travaille en collaboration avec le vétérinaire et le maréchal ferrant.
Le traitement ostéopathique ne remplace pas les soins vétérinaires mais peuvent être utiles en complément de nombreux cas.

Les connaissances de chacun permettent de préserver la santé de votre cheval. Travailler de concert permet de traiter la cause et ses conséquences douloureuses, de réduire le temps de convalescence et d’améliorer la guérison.

En cas d’urgence, contactez votre vétérinaire.